Augmentation du coût de l’immatriculation à Montréal, Valérie Plante est finie !

Ainsi, cela a été annoncé aujourd’hui, les automobilistes de Montréal devront débourser 91$ supplémentaires pour immatriculer leur véhicule à Montréal.

Si ce n’est pas une confirmation d’une guerre à l’automobiliste de la part de Valérie Plante, qu’est-ce que ça peut bien être d’autre.

Imposer des pistes cyclables sur deux côtés d’une artère, c’était déjà une agression envers les automobilistes.

Leur imposer des dos d’ânes ici et là dans la ville, c’est une autre mornifle aux automobilistes.

Modifier le sens d’une portion de rue qui allait vers le Sud pour l’amener vers le Nord (Parthenais) et amener une autre portion que vers le Nord avant qu’elle soit à double-sens (Fullum), encore une autre gifle aux automobilistes.

Ainsi, dès janvier 2025, la portion transport en commun de l’immatriculation de véhicules passera à 150$. Mais pourquoi ?

Au lieu de mieux gérer sa société de transport en commun, Valérie Plante a décidé, en toute lâcheté, d’écœurer davantage les automobilistes.

Pourtant, certains de ces automobilistes utilisent le transport en commun. L’axe Nord-Sud de la ville est tellement congestionnée que plusieurs vont prendre le métro pour se rendre au boulot plutôt que d’utiliser leur voiture.

Cette annonce ridicule vient de mettre fin à la carrière politique de Valérie Plante.  Elle est finie ! Même son sourire ne saura pas ramener une telle bourde politique.

Une mouffette se présenterait contre elle aux prochaines élections (en 2025), si Plante a le culot de s’y présenter, la mouffette serait gagnante.

Les automobilistes en ont ras-le-bol de Valérie Plante. Les propriétaires payeurs de taxes immobilières aussi. Les taxes de la ville ne cessent de monter, et la maire de Montréal offre à ces citoyens une ville de moins bonne qualité.  L’itinérance augmente, les crimes violents aussi, sans compter les nombreux cônes oranges qui poussent plus vite que de la mauvaise herbe.

Les rues de la ville sont dans un mauvais état. Nous en parlions dans un article précédent.

Mais il y a pire. L’arrogance de Valérie Plante.

Les électeurs montréalais ont sorti Denis Coderre de son poste de maire par son arrogance.

La plante qui sert de maire à Montréal, elle aussi, usée par sept années de pouvoir, est de plus en plus arrogante. Pourtant, avant de s’écrouler de fatigue, supposément, le 5 décembre 2023, Valérie Plante n’usait pas tant d’arrogance.

Désemparée, ne sachant plus que faire pour augmenter les revenus de la ville au lieu de contrôler les dépenses, voilà qu’elle est devenue arrogante.

Son récent voyage ayant comme but d’attirer davantage l’industrie cinématographique à Montréal et où elle logeait dans un hôtel de Beverly Hills, rien de moins, cela a irrité les montréalais. C’était d’une arrogance incroyable !  Encore plus quand, interviewée par une journaliste de La Presse, Isabelle Ducas,Valérie Plante disait être là durant ce voyage pour leur dire que Montréal, c’est cool,

Ridicule ! Loger dans un hôtel de Beverly Hills à grands frais, sur le dos des citoyens de Montréal.

Le soir du 2 novembre 2025, si elle a le culot de se présenter pour un 3e mandat. Valérie Plante sera défaite, même si une mouffette se présentait contre elle.

Les gens qui sont bons dans ce qu’ils font ont un certain droit d’arrogance. Mais quand tu es aussi médiocre que Valérie Plante, afficher de l’arrogance, c’est du mépris.

Elle est finie ! Les montréalais ne sont pas cons. Ils savent très bien que si Valérie Plante est réélue, que la taxe sur l’immatriculation va monter d’année en année et que ça deviendra insoutenable avec le temps.

Bye bye Valérie !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *