TikTok, ou l’échec de Meta et Alphabet

Qui n’a pas entendu parler de TikTok, le réseau social le plus populaire depuis trois ans.  Il trône au premier rang chez les jeunes.

Sa formule gagnante de courtes vidéos plaît à de nombreuses personnes, tant que la compétitiom a tenté de l’imiter, mais, jamais à attirer autant.

La compétition rage, tellement qu’elle perd du terrain face au réseau social supposément chinois, qui lui a même l’idée de lancer um réseau compétiteur à Instagram et aussi de faciliter le magasinage en ligne, intégré dans TikTok, TikTok Shop.

Alors que fait la conpétition, en majorité américaine, pour tenter de vaincre TikTok ?  Elle interpelle le politique. Cette façon de faire à toujours été celle des lâches, et puissants.  Les Alphabet (Youtube, Google), Meta (Facebook, Instagram, tous américains, demandent, par du lobbying, à l’administration du président Joe Robinette Biden de faire quelque chose.

Qu’a décidé Joe Biden ? De faire peur aux Américains et de menacer TikTok d’être banni des États-Unis.

Biden a même déclarer que TikTok devra être vendu par sa maison mêre, supposément chinoise, ByteDance, sous peine d’être interdit aux États-Unis.  Il a même rajouter que la Chine espionne les utilisateurs du réseau TikTok, majoritairement des Américains.

À ce niveau, c’est une fausseté incroyable.  TikTok n’espionne pas plus les Américains que peuvent le faire les sociétés Alphabet et Meta, respectivement via Google, Android, Google Maps, Youtube, Google Docs, Facebook, Instagram, Messenger et Threads.

Juste pour Google Maps, Alphabet peut connaître tous vos déplacements.

Pour Messenger, échanger sur des air fryers avec vos amis, et ça ne sera pas très long que vous verrez apparaître des publciités portant sur un modèle de air fryer, probablement fabriqué en Chine, sur Facebook et Instagram.  Idem si vous cherchez sur le sujet dans Google, ça ne sera pas très long que vous verrez apparaître des publicités portant sur un modèle de air fryer sur les sites Internet que vous allez visiter.

Meta et Alphabet analayse aussi chaque questions que vous posez à leur module d’intelligence artificielle respectif via Messenger et Gemini.

Et c’est TikTok qui vous espionne ?

Même en écrivant sur le sujet ici, ça ne serait pas surprenant qu’après la publication de l’article que des piblicités de air fryer apparaissent sur les sites visites à partir du navigateur utilisé.  Quoi que c’est Brave, apparament qu’il protègerait davantagr votrr vie privée, a suivre !

Autre point, ByteDance est-elle vraiment chinoise, alors que la société est en vrai  incorporée dans les Îles Caymans ?

Si une société à numéro est crée au Delaware, terrain de Joe Biden, par des investisseurs Chinois et se porte acquéreur de TikTok, est-ce que cela obtiendra la sanction présidentielle, ou plutôt celle de Meta et Alphabet ?  Car à ce moment là, TikTok serait aussi américaine.

En passant, Google a été co-fondé par un Russe, né à Moscou, Sergueï Brin, il est toujours actionnaire de Google, maintenant Alphabet.  Ça derange qui ?  Hooo, Brin est maintenant Americain, mais qui réside en Californie.  Donc, la logique Biden est que les Américains, nés ailleurs, peuvent espionner les Américains, en autant qu’ils habitent maintenant les États-Unis.

L’affirmation de Biden, que la Chine espionne les Américains via TikTok est de la bouillie pour les chats.  Brandir la menace de l’ennemi chinois, pour aider des sociétés américaines à lutter contre un réseau social qui attirent davantage que les leurs, est vraiment lâche.

Si jamais TikTok était banni des États-Unis, ce sont de nombreux entrepreneurs américains qui vont écoper, et la rage de ces derniers pourrait influencer le résultat de l’élection présidentielle de novembre prochain, et ainsi envoyer Joe Biden à la retraite, donc ramemer Donald Trump à la Maison Blanche.

Il serait étonnant que des grandes enteprises, ouvertement démocrates, comme Meta et Alphabet, souhaitent l’élection de Donald Trump.

C’est pour cette raison que toute le tapage médiatique entourant TikTok et la menace de Joe Biden va rapidement tomber, à moins que Joe Biden sache déjà qi’il ne sera pas réélu, avec ou sans TikTok.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *