La Tchéquie remporte l’or, le Canada termine 4e, les souverainistes du Québec se délectent.

La Tchéquie a remporté, ce dimanche, le championnat du monde de hockey sur glace de l’IIHF, édition 2024 face à la Suisse.

À domicile, c’était la fête dans l’aréna à Prague. C’était beau à voir.

Plus tôt ce matin, le Canada s’est incliné face à la Suède, ainsi Team Canada revient bredouille de ce championnat.

Au Québec, les amateurs de hockey souverainistes se délectent de la défaite du Canada, tantôt en mentionnant que l’équipe n’avait pas assez de joueurs de la belle province, d’autres rajoutent que si le Québec était un pays, que Team Québec aurait pu faire mieux.

Tout d’abord, il faut saluer la victoire de la Tchéquie, mais, oui, il y a un mais comme pour la victoire de Charles Leclerc à Monaco ce dimanche.  Le championnat, vu à l’époque de l’année auquel il est présenté, est peu relevé.  Tout simplement parce qu’il y a encore des séries éliminatoires en mai dans la Ligue Nationale de Hockey et que nombreux joueurs ne peuvent pas rejoindre leur équipe nationale.  C’est le cas de Connor McDavid avec Team Canada, ou encore de Leon Draisaitl avec Team Allemagne. Certainement que Mika Zibanedjar des Rangers de New York aurait aimé jouer pour Team Suède et son coéquipier Alexis Lafrenière pour Team Canada.

Même la Russie ne peut participer à ce tournoi à cause de son conflit avec l’Ukraine.

Ce qui fait que oui, la Tchéquie a triomphé à ce championnat, mais à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.

Pour les fans de hockey souverainistes, soyez un peu sérieux, regarder les joueurs francophones dans la Ligue National de Hockey et essayer de faire un alignement de 12 joueurs d’avants, six défenseurs et deux gardiens de buts.  Si après avoir fait cet alignement, vous croyez que Team Québec serait supérieur à Team Autriche, c’est que vous ne connaissez pas grand-chose au hockey. Ce ne sont pas des Huberdeau, Dubois, Perron, Lafrenière, Danault, Marchessault, Beauvillier, Gourde, Mantha, Veleno, Drouin et Comtois,  à l’avant, Letang, Chabot, Vlasic, Savard, Matheson, à la défense et Fleury, Montembeault comme gardiens,   qui rapporteraient une médaille d’or de ce championnat.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *