Non, Patrick Roy n’a pas pris le champ avec sa Ferrari

Récemment TVA Sports titrait une actualité ainsi sur son site Internet : Patrick Roy a pris le champ avec sa Ferrari.  Il est possible de lire l’article sur ce lien :  Patrick Roy a pris le champ avec sa Ferrari

Capture d'écan du partage d'une nouvelle provenant de TVA Sports

Le titre de cette actualité, c’est du pur click baiting, piège à clics en français. C’est malheureux qu’un média de cette importance use d’une telle ruse. C’est une imsulte à l’intelligence des lecteurs.

Du click baiting c’est l’art de mettre un titre pour insciter les gens à cliquer dessus, à lire l’actualité, et le diffiseur d’afficher ainsi davantage de bannières publicitaires.

Pourquoi ce sensationalisme à la con dans un titre ?  En plus, sachant que de nombreuses personnes s’informent qu’en lisant les gros titres. Cette technique peut rapidement amener certains lecteurs à propager une fausseté, que Patrick Roy a eu un accident avec sa Ferrari. D’autres vont en rajouter inutilement, et avec le jeu du téléphone, ça peut amplifier en de grandes faussetés, atteignant ainsi solidement la réputation de Patrick Roy, et ce, à tort.

Ce sensationalisme est utilisé pour aucune raison valable, sinon celle de vouloir, de façon intentionnelle, duper le lecteur.

Ainsi, non, rassurez-vous fans du grand Patrick Roy, il va bien et il n’a pas eu d’accident avec sa Ferrari, il en a probablement même pas une dans son garage, malgre qu’il en aurait certainement les moyens.

Les journalistes doivent cesser d’utiliser cette ruse de click baiting, ils perdent ainsi en crédibilité et il en va de même pour le média qui les publie.

TVA Sports n’est pas la seule à utiliser cette forme de click baiting, nombreux petits sites et blogs canadiens de sports utilisent cette technique en partageant leurs articles dans les médias sociaux, pour ainsi inciter les gens à cliquer sur les liens. C’est malheureux d’ainsi privilégier le sensationalisme à la qualité des articles diffusés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *